10 choses sur BB-8 que vous ne connaissiez probablement pas

Connaissez-vous l’histoire du logo de Nike ou ce que Leonardo da Vinci disait à propos de la simplicité comme étant la forme de sophistication suprême ?

L’IDEE DE DEPART

L’histoire du petit droide BB-8 commence par une simple ébauche sur une serviette : deux cercles, placés l’un au-dessus de l’autre, avec un petit point en guise d’œil.

Ce dessin appartient à J.J. Abrmas, directeur de l’Episode VII – Le réveil de la Force de la saga Star Wars, alors qu’il tentait d’imaginer ce à quoi ce nouveau droide pourrait ressembler. Son idée était d’obtenir quelque chose qui pourrait rouler sur une sphère et qui soit simple et fonctionnel.

Dans « Planète Robots » on apprend qu’au moment où « Le réveil de la Force » était en phase de pré-production, le concept d’un robot sphérique était déjà à l’étude dans les universités mais la technologie n’était pas encore au point pour l’introduire dans un prototype pouvant être utilisé dans le film.

SON NOM

J.J. Abrams dit l’avoir baptisé BB-8 en raison de sa forme de B et/ou de 8.

« C’était en quelque sorte la façon dont il regardait vers moi, avec le 8, évidemment, et puis les deux B »  dit J.J. Abrams.

SA CONCEPTION

BB-8 a été construit par Neal Scanlan et son équipe au sein de Pinewood Studios Creature Shop.

Afin de pouvoir discuter et imaginer le comportement du droide, le designer en animatronique , Joshua Lee, a tout d’abord construit une petite marionnette en polyester.

SA FORME

Le croquis initial avait des formes rondes et plaisantes de sortes qu’on ne pouvait pas penser qu’il aura un tempérament sérieux ou qu’il sera méchant.

Le design final qui a été retenu, à savoir un corps sphérique capable de rouler sur lui-même surmonté d’une tête en demi-dôme qui bouge au-dessus du corps est tout à fait simple et imaginatif, mais aussi fonctionnel.

L’équipe en charge du projet avait envisagé également de lui adjoindre d’autres éléments comme un cou extensible pour lui permettre de mieux bouger. Mais BB-8 était tellement expressif qu’il n’y avait aucun besoin de lui donner d’autres mouvements. Sa personnalité ressortait tout simplement de ces formes et de la façon dont sa tête bougeait sur son corps.

SA VOIX

Les effets de voix de BB-8 sont effectués par Bill Hader et Ben Schwartz, deux noms connus de la scène humoristique américaine, en utilisant un iPad et une application d’effets sonores. « Ça sonnait ridicule mais c’est ce qui a fait la voix de BB-8 » raconte Bill Hader. Ces sons électroniques pouvant facilement être recréés en utilisant l’application Bebot.

SON SEXE

Selon le site the Mirror, BB-8 est supposé être un droide féminin !  “J.J. Abrams était déterminé à l’idée de faire de BB-8 un robot mignon, courageux… et féminin”.

Pourtant Scanlan a affirmé :

« Je ne sais pas encore, oserais-je dire, si BB – 8 est un droid féminin ou masculin … BB – 8 était un droid féminin à nos yeux. Et puis il ou elle est devenue un droid masculin. Et tout cela fait partie de l’évolution, non seulement visuellement, mais dans la façon dont ils se déplacent, comment ils se tiennent. « 

SA PERSONNALITE

Une fois le design validé, ce sont les deux marionnettistes Dave Chapman et Brian Herring qui ont effectué des tests caméra sur un plateau de tournage vide afin de déterminer son comportement et ses mimiques (incliner la tête, détourner le regard, marquer en temps d’arrêt) ainsi que sa personnalité et ses émotions (joie, tristesse, curiosité, le fait de sembler effrayé ou pouvoir se mettre en colère.

SES DIFFRENTES VERSIONS

starwarscom

Sept différentes versions du droide ont été créées et utilisées pour le tournage en fonction des diverses situations : un BB-B statique qui pouvait tourner sur place et pivoter sur lui-même, deux autres versions dotées de roues stabilisatrice pouvant être contrôlées par télécommande mais sans avoir des marionnettistes, une autre qui pouvait interagir avec les acteurs  pour diverses réactions et mouvements bien spécifiques contrôlés par télécommande, une version qualifiée de « Boule de bowling » (« Bowling Ball ») pouvant être lancé dans un plan sans jamais tomber et enfin la version « marionnette » (« The Puppet ») actionnée par Chapman et Herring (l’un contrôlait sa tête et les nuances d’attitude et l’autre s’occupait du corps).

Une version de BB-8 télécommandé, totalement fonctionnel et libre de se déplacer a été également construite par l’équipe de Neal Scanlan par la suite, malgré le fait que cette idée fut écartée au moment du tournage. C’est cette dernière version qui a fait son apparition à Anaheim lors de la Wars Celebrations, pour le grand bonheur des fans de la saga, démontrant ainsi qu’il n’était pas un simple effet 3D ajouté au film.

starwarscom2

LE MINI BB-8 INTERRACTIF EN CHIFFRES

10 mois ont été nécessaires à la société Orbotix (qui produisait Sphero depuis 4 ans déjà) pour développer le mini-BB 8. La version commercialisable d BB-8 issu du film devait en effet être livrée à temps pour l’événement « Force Friday » – lors duquel ont été dévoilés toutes les nouveautés en termes de produits dérivés de l’Episode VII de Star Wars.

Mis en vente en septembre 2015, BB-8 s’est écoulé à 150 000 exemplaires dans le monde en à peine 15 min.

Un mois de vente de BB-8 correspond à une année complète de ventes de Sphéro de 2014.

Le mini BB-8 interactif a la taille d’une orange moyenne mesurant 11,4cm de haut, 7,3cm de large pour le corps et 3,5cm de large pour la tête.

Il pèse environ 200g.

Il dispose d’1h d’autonomie et 3h sont nécessaires pour le recharger en le plaçant sur son socle.

La portée maximale du mode de navigation via l’application sur le smartphone ou la tablette est de 100m.

En fonction du type de surface sur laquelle il se déplace, le BB-8 peut atteindre une vitesse maximale de 8 km/h.

EVOLUTION DU BB-8

L’expérience utilisateur sera améliorée avec l’ajout de nouvelles fonctions et de nouvelles mises à jour de l’application.

BB-8 devra bientôt être capable de réagir tout seul lorsqu’on le saisit ou on le touche.

Ses concepteurs travaillent également sur la possibilité de s’envoyer des messages entre les utilisateurs ainsi que sur une version de l’application pour l’Apple Watch qui permettra de piloter le petit droide en inclinant son poignet dans une direction.

Déjà waterproof, je suggère également une fonctionnalité qui permettra à BB-8 de nager ou du moins une réaction spécifique au contact avec l’eau :-).

IMG_1646

RelatedPost

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. « PARLER » COMME BB-B | Art Tech Metaphors

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*